Dimanche, soutenez, ici et partout, les candidat NUPES

élection législative 2022

Présent depuis le début de cette campagne législative auprès de Gabriel Blasco et Florence  Cordier, le groupe EELV Sète  est intervenu lors du meeting de clôture à Sète le 9 juin.
Nous invitons tous les sétois, et tous les habitants de la circonscription, à voter dimanche pour la liste NUPES, ici à Sète, comme partout en France.

Nous appelons de nos vœux une nouvelle majorité à l’assemblée à l’issu de ce scrutin, une majorité représentative de toutes les forces de gauche, apte à faire obstacle à la politique de Mr Macron et de ses députés.

Venez voter dimanche 12 juin, et faites voter, pour les candidats de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale.

 

élection législative 2022

Ci dessous, la retranscription de la prise de parole de Laurent Hercé, représentant le groupe local EELV Sète, lors du meeting NUPES de jeudi :

 

« Existe-t-il une écologie de droite ?

La question est importante. Je ne doute pas que la majorité des gens présents ici ce soir, que la majorité des citoyens de cette circonscription, placent l’écologie parmi leurs préoccupations majeures, toutes tendances politiques confondues.

Mais, pourra-t-on voter dimanche, de façon équivalente pour tous les candidats présents, en prétendant défendre l’écologie, la biodiversité, la santé et la qualité de vie ?

Bien évidemment non.

Penser que l’on peut entrer dans une nouvelle ère plus favorable à l’ensemble de l’humanité, alors que l’on continue à ériger pour priorité le profit des entreprises, c’est une hérésie.
Penser que l’on construira une nouvelle société plus écologique, et plus sociale, en laissant les ressources et les richesses aux mains de quelques milliardaires sans empathie et sans âme, c’est une impasse.

Les fondements même d’une pensée de droite, les bases même du capitalisme sans contrôle qui s’est généralisé depuis quelques décennies, nous conduisent irrémédiablement dans le mur. Le mur de la pauvreté, le mur de l’exclusion, le mur de l’extinction du vivant, le mur du réchauffement climatique et de la montée des eaux.

L’écologie de droite, c’est quoi ? Des pots de fleurs posés à la surface dallée d’un parking souterrain ? Des bandes vertes peintes à la hâte sur la chaussée pour faire croire à l’existence d’une piste cyclable ? Ou la longue convention citoyenne dont le travail a été jeté aux oubliettes par Mr Macron et ses députés (dont Mr Euzet) : à ce stade, ça ne s’appelle ni écologie, ni même défense de l’environnement, ça s’appelle de l’escroquerie.

Lorsqu’un navire menace de couler, on ne se contente pas de mettre des bouchons verts sur toutes les voies d’eau, en chantant une prière : on construit un nouveau bateau.
Un bateau qui puisse accueillir tout le monde, et qui puisse nous emmener loin.

Et ce nouveau bateau, il sera l’œuvre de la gauche , et il s’appelle la Nouvelle Union Populaire, Écologique et Sociale (NUPES).
Nous sommes en capacité de le construire, parce que nous avons choisi d’attaquer les problèmes de front, à la racine, avec notre programme.

Repenser le cadre institutionnel, avec une nouvelle république.
Rétablir le partage des richesses, avec le retour de l’ISF, le SMIC à 1500 € net, et l’allocation de 1063 € pour les jeunes.
Reconstruire les services publics.

Et, grâce à la règle verte et la planification, instituer sans équivoque l’écologie et la solidarité comme socles de cette nouvelle société en lieu et place du profit !

Voilà pourquoi dès dimanche, nous confierons ce mandat à Gabriel et Florence. Pour qu’ils mettent en chantier ce nouveau navire, cette nouvelle société, cette ambition si simple et si fédératrice : un monde différent, plus juste, plus écologique, sans exclusion.

Une nouvelle république par eux, pour nous, et pour tous.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.