Sète, entrée Est : un projet lourd pour l’avenir

Zac zone sud entrée EST

Le projet de l’entrée EST Zone Sud de Sète suscite beaucoup de questions.

La plupart des questions entendues portent sur l’aspect architectural, la hauteur des bâtiments, l’exposition aux risques… Nous allons donner quelques repères.

Le cahier de prescriptions architecturales, qui va servir de base aux promoteurs pour réaliser leurs projets, est disponible en ligne ici. Vous y trouverez la plupart des réponses.

Pour résumer quelques points importants :

  • La hauteur des immeubles est fixée à R + 7 étages.
    C’est une hauteur importante, en comparaison des immeubles du centre ville.Zac zone sud entrée EST
  • L’un des immeubles devrait culminer à 16 étages.
    Cela en fera le plus haut immeuble de Sète.
  • Les façades donnant sur les avenues seront d’aspect fermé (sans balcons).
    Ce seront en effet les pignons qui seront visibles, pour protéger les habitants du bruit généré d’une part par les avenues adjacentes, d’autre part par le port.
  • La zone est classée en partie submersible dans le PPRI, rouge sur une faible surface, et en bleu sur une grande surface.
  • Ce zonage « bleu » interdit la construction d’appartements sur le premier niveau : c’est pourquoi on y trouvera des parkings et garages

Ce quartier, imposant en termes de nombre d’habitants, est donc en grande partie structuré par les contraintes du terrain : pollution des sols, inondations ou submersion, bruit.

C’est un problème majeur pour une zone qui doit accueillir 1800 logements, un nombre élevé.
Sur une base de 3 occupants en moyenne par appartement, ce quartier pourrait donc compter 5400 habitants. C’est plus de 10ù de la population de Sète.
Rappelons que l’unité architecturale apparente de ces images n’existe pas : plusieurs promoteurs / aménageurs peuvent intervenir, mais en respectant les prescriptions architecturales données dans ce document.

Nous sommes peu optimistes sur la qualité de vie générée par un quartier de cette ampleur.
Il porte en germe de nombreux problèmes pour l’avenir : mobilité, absence d’équipements, architecture concentrationnaire, risques liés à la monté des eaux, etc…

2 thoughts on “Sète, entrée Est : un projet lourd pour l’avenir

  1. Bonjour ,
    Peut on calculer le bilan carbone de ce projet ? ( tout inclu ?) pour que chacun est bien conscience du réel impact écologique de ce projet d un d’ancien monde .,

    1. Merci de votre suggestion. Il est extrêmement difficile de calculer le bilan carbone d’un tel projet, surtout sans avoir accès aux détails complets. Si vous connaissez une solution pour une évaluation même partielle, nous sommes preneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.